Iliouchine Il-76

Il-76MD
Vue de l'avion.
Un Il-76MD de l'armée de l'air russe.

Constructeur Iliouchine
Rôle Avion de transport militaire 22
Premier vol
Mise en service
Nombre construits 960
Variantes ou dérivés Iliouchine Il-78
Beriev A-50
KJ-2000
Équipage
7 hommes (dont 2 loadmasters)
Motorisation
Moteur Soloviev D-30
Nombre 4
Type Turboréacteurs
Dimensions
vue en plan de l’avion
Envergure 50,50 m
Longueur 46,59 m
Hauteur 14,76 m
Masses
À vide 89 000 kg
Carburant 84 840 kg
Maximale 250 000 kg
Performances
Vitesse maximale 850 km/h
Rayon d'action 4 000 km
modifier Consultez la documentation du modèle

L'Iliouchine II-76 est un avion de transport militaire moyen/long courrier quadriréacteur à double flux conçu en Union soviétique à partir de 1967, mais dont le programme a débuté au début des années 1960.

Sa désignation OTAN est Candid. Il existe également en version avion ravitailleur nommée Iliouchine Il-78 (code OTAN : Midas) et en version système de détection et de commandement aéroporté, nommée Iliouchine A-50 (code OTAN : Mainstay).

Conception et développement

Le premier vol eut lieu le , l'entrée en service et le début de la production en 1974 (pour la version militaire Il-76M). Produit à plus de neuf cents exemplaires, il est d'abord construit par l'Association de construction aéronautique de Tachkent en Ouzbékistan jusqu'aux années 2000, puis depuis 2014, par l'usine Aviastar à Oulianovsk[1]. Beaucoup furent convertis à un usage civil alors désignés sous l'appellation Il-76T, avec mise en service en .

Le cahier des charges à l'origine de cet appareil exigeait la capacité de transporter une charge utile de quarante tonnes, sur cinq mille kilomètres, en moins de six heures, d'opérer sur des pistes courtes et/ou non préparées et dans des conditions climatiques extrêmes (Sibérie et Extrême-Orient soviétique). Son équivalent du côté américain était le Lockheed C-141 Starlifter.

Iliouchine a annoncé le que le premier Il-76MD-M avait son premier vol inaugural. Il s'agit de la version modernisée des Il-76MD et Il-76 dotée de nouveaux systèmes de navigation, communication radio et éclairage. Le chantier de modernisation est conduit par Iliouchine, sur commande du ministère russe de la Défense, dans ses installations de Joukovski. C'est de là qu'a décollé le premier prototype le , avec le pilote d'essais Nikolaï Kuimov aux commandes.

Motorisation

La plupart des versions : quatre Soloviev D-30KP (ver. 1/2) de 12 000 kg de poussée. Version MF : quatre Aviadvigatel PS-90AN de 14 500 kg de poussée. Une version équipée de CFM-56 est à l'étude.

Performances

  • Vitesse maximum : 850 km/h
  • Vitesse de croisière : 750780 km/h
  • Altitude de croisière : 9 000-12 000 m
  • Autonomie avec charge maximale : 3 800 km
  • Autonomie avec 20 tonnes : 7 300 km
  • Distance décollage : 1 700 m
  • Distance atterrissage : 900-1 000 m
  • Charge utile maximale : 47 000 kg
  • Charge utile typique fret : 6 containers ISO de 5 670 kg (34 020 kg)
  • Transport de troupes : 140 passagers ou 125 parachutistes
  • Armement (en option) : 2 canons GSh-23 de 23 × 115 mm en tourelle de queue
  • Bruit : cet avion détient le « record Sentinelle », avec 101,3 décibels, enregistré en 2003[2]. Il s'agit du record du système Sentinelle, qui mesure les nuisances sonores aériennes sur l'aéroport de Toulouse-Blagnac. La nouvelle version modernisée motorisée avec des Aviadvigatel PS-90, ainsi que la future version à réacteurs CFM-56 devraient corriger cet inconvénient.

Versions

Il-76 TD.
Vue de face d'un Il-76MF.
  • IL-76 : première version
  • IL-76 T : version civile (mise en service 1976) [...]
  • IL-76 M : militaire [...] (mise en service 1974, avec une queue et des équipements différents par rapport à la version civile)
  • IL-76 K : version destinée à l'entraînement des cosmonautes (gravité zéro)
  • IL-76 TD : version civile cargo, amélioration du IL-76 T[3].
  • IL-76TD-90VD : version TD à l'avionique modernisée et dotée de moteurs nouvelle génération Aviadvigatel PS-90[4]. En service chez Volga-Dnepr.
  • IL-76 MD : version militaire avec la capacité de larguer des cargaisons ou des parachutistes[5]
  • IL-76MD-90 : version militaire à l'avionique modernisée et dotée de moteurs nouvelle génération Aviadvigatel PS-90[6]. En service dans la VVS.
  • IL-76MD-90A : version militaire, premier vol le [7].
  • IL-76 MDK : version destinée à l'entraînement des cosmonautes (gravité zéro)[8]
  • IL-76 MF : version allongée, militaire
  • IL-76 TF : version allongée, civile
  • IL-76 MDP : bombardier d'eau (44 000 kg)
  • IL-76 LL : banc d'essai en vol pour moteurs (Gromov Flight Research Institute)
  • Beriev A-50 Mainstay : avion d'alerte et de contrôle aérien avancé, 1er vol le , produit à environ 30 exemplaires
  • IL-76 VKP : poste de commandement aéroporté
  • IL-76 SK : station de contrôle du système aérospatial Tu-160 SK Burlak (prototype)
  • IL-76MD-M : version modernisée du Il-76M
  • Beriev A-100 : avion d'alerte et de contrôle aérien avancé, en essai en 2021, devant officiellement entrer en service en 2024.

Opérateurs des versions militaires

Pays utilisateurs de l'Il-76 en 2006.

Accidents et incidents

Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue ! Comment faire ?

Jusqu'en , un total de 93 avions Il-76 ont été impliqués dans des accidents ou incidents graves[9], incluant :

  • le , un Iliouchine Il-76 iranien, alors affrété par les Corps des Gardiens de la révolution islamique, s'écrase à l'approche de Kerman en Iran, l'accident tue les 275 occupants de l'avion[10] ;
  • le , un accident d'Iliouchine Il-76 se produit en République démocratique du Congo, lorsque la porte de soute arrière de cet avion de l'Armée ukrainienne affrété par l'Armée congolaise, parti de Kinshasa à destination de Lubumbashi, s'ouvre au-dessus du Kasaï près de Mbujimayi et déstabilise l'avion, précipitant dans le vide (à environ 2 000 mètres d'altitude) quelque 160 des 200 personnes présentes dans la soute, l'avion fait demi-tour et peut atterrir à Kinshasa ;
  •  : Destruction d'un Il-76 ukrainien en 2014 de 25e brigade de transport aérien qui transportait 40 parachutistes de la 25e brigade d'assaut aérien et 9 membres d'équipages ;
  • le , un Iliouchine IL-76 MD de l'armée de l'air algérienne s'écrase dans la wilaya de Blida, à trente kilomètres d'Alger, peu après son décollage près de la base aérienne de Boufarik au moins 257 personnes seraient décédées dont dix membres d'équipage [11].
  • le , entre h et h du matin dans le cadre de la guerre de la Russie contre l'Ukraine, les forces ukrainiennes annoncent avoir abattu deux Iliouchine Il-76russes au sud de Kiev. Il semblerait qu'ils s'agissait de transport de troupes aéroportées. La Russie n'a pour le moment pas communiqué sur ces deux incidents. En date de juin 2022, l’annonce n'est toujours pas confirmée et considérée généralement comme infondée.
  • Le , à 03:05 UTC un Iliouchine Il-76 de l'armée russe s'écrase à Riazan lors d'un atterrissage forcé. Un premier bilan fait état de 4 morts et 5 blessés.[12]

Références

  1. (en) Doniyor Asilbekov, « Uzbekistan Mourns the Closure of its Aerospace Industry », sur silkroadreporters.com, (consulté le ).
  2. ☞ Mesures de bruit de l’A380 le mercredi 27 avril 2005
  3. « Il-76TD | OJSC "Ilyushin Aviation Complex" », sur www.ilyushin.org (consulté le )
  4. « Il-76TD-90VD | OJSC "Ilyushin Aviation Complex" », sur www.ilyushin.org (consulté le )
  5. « Il-76MD | OJSC "Ilyushin Aviation Complex" », sur www.ilyushin.org (consulté le )
  6. « Il-76MD-90 | OJSC "Ilyushin Aviation Complex" », sur www.ilyushin.org (consulté le )
  7. « Il-76MD-90A | OJSC "Ilyushin Aviation Complex" », sur www.ilyushin.org (consulté le )
  8. « Il-76MDK | OJSC "Ilyushin Aviation Complex" », sur www.ilyushin.org (consulté le )
  9. (en) http://aviation-safety.net/database/types/Ilyushin-76/losses
  10. « Les principales catastrophes aériennes en Iran », sur Le Monde.fr (consulté le )
  11. « Algérie : 257 morts dans le crash d'un avion militaire au sud-ouest d'Alger », sur Le Monde, (consulté le ).
  12. (en) « Four dead in Russian military cargo plane crash », sur /www.brecorder.com, (consulté le ).

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Iliouchine Il-76, sur Wikimedia Commons

Développement lié

Aéronefs comparables

Articles connexes

Liens externes

  • Notices d'autoritéVoir et modifier les données sur Wikidata :
    • Bibliothèque du Congrès
    • Bibliothèque nationale d’Israël
  • Il-76 sur Airliners.net
  • Vidéo d'exercice d'apesanteur en Il-76 MDK
  • Vidéo en Iliouchine IL-76
v · m
Avions Iliouchine
Chasseurs/Intercepteurs Il-1
Attaque Il-2 · Il-8 · Il-10 · Il-16 · Il-20 (I) · Il-40 · Il-102
Bombardiers DB-3 · Il-4 · Il-6 · Il-22 (I) · Il-28 · Il-30 · Il-46 · Il-54
Transport Il-12 · Il-20 (II) · Il-32 · Il-34 · Il-76 · Il-78 · Il-80 · Il-106 · Il-112
Reconnaissance Il-20 (III) · Il-22 · Il-24 · Il-38 · A-50
Entrainement Il-103
Expérimentaux A-60
Transport de passagers Il-14 · Il-18 · Bon article Il-62 · Il-86 · Il-96 · Il-108 · Il-114
v · m
Avion multirôle (chasseur-bombardier) Cocarde russe
Avion de chasse et de supériorité aérienne
Avion d'attaque au sol
Bombardier (aviation à long rayon d'action)
Avion d'entraînement
Avion de transport
Avion de patrouille maritime
Avion bombardier d'eau
Avion de reconnaissance
Avion ravitailleur
Aéronautique navale
Hélicoptères des Forces aéromobiles de l'Armée de terre
Drone
Retiré du service dans les années 2000
  • icône décorative Portail de l’aéronautique
  • icône décorative Portail de la guerre froide