Ptero

Si ce bandeau n'est plus pertinent, retirez-le. Cliquez ici pour en savoir plus.

La mise en forme de cet article est à améliorer ().

La mise en forme du texte ne suit pas les recommandations de Wikipédia : il faut le « wikifier ».

Comment faire ?

Les points d'amélioration suivants sont les cas les plus fréquents :

  • Les titres sont pré-formatés par le logiciel. Ils ne sont ni en capitales, ni en gras.
  • Le texte ne doit pas être écrit en capitales (les noms de famille non plus), ni en gras, ni en italique, ni en « petit »…
  • Le gras n'est utilisé que pour surligner le titre de l'article dans l'introduction, une seule fois.
  • L'italique est rarement utilisé : mots en langue étrangère, titres d'œuvres, noms de bateaux, etc.
  • Les citations ne sont pas en italique mais en corps de texte normal. Elles sont entourées par des guillemets français : « et ».
  • Les listes à puces sont à éviter, des paragraphes rédigés étant largement préférés. Les tableaux sont à réserver à la présentation de données structurées (résultats, etc.).
  • Les appels de note de bas de page (petits chiffres en exposant, introduits par l'outil « VisualEditor - Toolbar - citoid citepong derivative.png Source ») sont à placer entre la fin de phrase et le point final[comme ça].
  • Les liens internes (vers d'autres articles de Wikipédia) sont à choisir avec parcimonie. Créez des liens vers des articles approfondissant le sujet. Les termes génériques sans rapport avec le sujet sont à éviter, ainsi que les répétitions de liens vers un même terme.
  • Les liens externes sont à placer uniquement dans une section « Liens externes », à la fin de l'article. Ces liens sont à choisir avec parcimonie suivant les règles définies. Si un lien sert de source à l'article, son insertion dans le texte est à faire par les notes de bas de page.
  • Insérer une infobox (cadre d'informations à droite) n'est pas obligatoire pour parachever la mise en page.

Pour une aide détaillée, merci de consulter Aide:Wikification.

Si vous pensez que ces points ont été résolus, vous pouvez retirer ce bandeau et améliorer la mise en forme d'un autre article.

Cet article est une ébauche concernant un aéronef 22, le domaine militaire et la Russie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ptero
Vue de l'avion.

Rôle drone de reconnaissance tactique abattu
modifier Consultez la documentation du modèle
Drone abattu

Ptero est un drone de reconnaissance tactique polyvalent russe fabriqués par la société AFM-Servers. Le vol est contrôlé par le système de contrôle automatique "PteRoBot" développé par la même société.

Description

Le premier vol s'est déroulé en 2010.

L'un des modèles de cette famille d'appareils a été développé secrètement pour les besoins du Service fédéral de sécurité de la fédération de Russie (FSB), et utilisé par la Russie dans la guerre du Donbass en Ukraine, et dans la guerre civile de Syrie.

Développement

Le complexe sans pilote Ptero-G0 a été développé par la société russe AFM-Server.

Des tests du complexe Ptero-SM fabriqué par AFM-Servers ont eu lieu en 2013. Le complexe disposait de caméras de 80 mégapixels et d'imageurs thermiques pour la création rapide de plans de zone haute résolution pour des opérations spéciales. Le client des tests était le FSB[1],[2].


Caractéristiques

Le vol est entièrement contrôlé, comme dans toute la famille "Ptero", à l'aide du système de contrôle automatique "PteRoBot" développé par AFM-Server .

Ces caractéristiques sont proches d'un autre drone russe, le "Orlan-10" : voilure haute, moteur à combustion interne, entrée d'air directe[1],[2].


En opérationnel

Plusieurs drones ont été abattus ou repérés spécifiquement à plusieurs reprises :

  • un drone a été abattu le 28 mai 2014 au-dessus de la ville de Donetsk en Ukraine ;
  • un est tombé en mai 2014 dans le district d'Izium de la région de Kharkiv ;
  • un abattu le 18 février 2015 au-dessus de Toretsk par des employés du département municipal d'Artemivsk (aujourd'hui Bakhmut) du service de sécurité ukrainien dans la région de Donetsk avec l'utilisation d'armes automatiques ordinaires. L'avion porte le numéro de carte 2108[3]
  • un abattu en février 2015 près de Debaltsev par la 128e Brigade d'assaut de montagne ukrainienne ;
  • un tombé le 8 février 2017 vers 19 h près de la ligne de contact (carte numéro 2166).
  • le 16 août 2018, les forces et moyens de défense aérienne des forces conjointes ont enregistré un véhicule aérien sans pilote des forces d'occupation russes, qui faisait la reconnaissance de nos positions en direction de Pervomaisk-Severodonetsk-Svatovo. Après confirmation du fonctionnement du drone par des stations radar, la cible a été détruite par une brigade de pompiers de la défense aérienne alliée[4],[5].

Le même type de drone a été retrouvé en Lithuanie en 2016, lancé par les services spéciaux russes depuis la Biélorussie. Des informations à ce sujet sont devenues accessibles au grand public le 5 février 2019, à la suite d'un rapport du Département lituanien de la sécurité d'État et du renseignement militaire[6],[7].

Guerre civile en Syrie

Le drone numéro 2203 a été abattu le 16 octobre 2015 par l'armée de l'air turque près de la frontière avec la Syrie[1],[8].

Le 28 septembre 2019, dans la province turque de Kilis, frontalière de la Syrie, des chasseurs F-16 de l'armée de l'air turque ont abattu un drone secret russe, qui avait violé l'espace aérien turc à 6 reprises. L'épave du drone est tombée près de la base militaire de Childirob. Les volontaires d'InformNapalm ont pu identifier l'affiliation du drone avec la Fédération de Russie à partir de photos publiées de l'épave. Le drone abattu avait le numéro de carte 2170[6].

Notes et références

  1. a b et c « Ідентифікація БПЛА. Географія втрат, глонасс і повна секретність моделі », InformNapalm,‎
  2. a et b « ФСБ возьмет в разведку 80-мегапиксельные камеры - Известия », archive.fo,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. « СПІВРОБІТНИКИ СБУ ЗБИЛИ У НЕБІ НАД ДЗЕРЖИНСЬКОМ ВОРОЖИЙ БЕЗПІЛОТНИК », 5 канал,‎
  4. « Засоби ППО Об’єднаних сил збили російський безпілотний літальний апарат », Народна армія,‎
  5. « ППО України збили російський безпілотник », Український мілітарний портал,‎
  6. a et b « Турецькі ВПС збили секретний тип БПЛА, який Росія також використовувала на Донбасі », InformNapalm,‎ (lire en ligne)
  7. « Огляд InformNapalm: Російський “Торн” біля Дебальцевого і секретний безпілотник ФСБ у Литві », Тиждень,‎ (lire en ligne)
  8. « InformNapalm пояснив, чому збитий у зоні АТО безпілотник може належати ФСБ РФ », Тиждень,‎ 11 лютого 2017

Articles connexes

v · m
Avion multirôle (chasseur-bombardier) Cocarde russe
Avion de chasse et de supériorité aérienne
Avion d'attaque au sol
Bombardier (aviation à long rayon d'action)
Avion d'entraînement
Avion de transport
Avion de patrouille maritime
Avion bombardier d'eau
Avion de reconnaissance
Avion ravitailleur
Aéronautique navale
Hélicoptères des Forces aéromobiles de l'Armée de terre
Drone
Retiré du service dans les années 2000
  • icône décorative Portail de l’aéronautique
  • icône décorative Portail de l’histoire militaire
  • icône décorative Portail de la Russie